Le pouvoir d'achat des retraités continue de baisser

Lesechos.fr
05/12/2017

Sur la durée, leur pouvoir d'achat a chuté, du fait de la faible revalorisation des pensions, en particulier depuis 2010, et de l'augmentation des prélèvements sociaux. C'est ce que montre un document de travail du Conseil d'orientation des retraites (COR) que « Les Echos » ont pu consulter. Il retrace l'évolution de la pension nette pendant dix à vingt-cinq ans pour quatre générations-types âgées entre 70 ans (nés en 1947) et 85 ans (1932). alors que le taux de remplacement est passé de 63% à 66% du fait de l'effet générationnel, on peut voir que l'évolution de la valeur du point Agirc a été inférieure à l'inflation de 1994 à 2000, en 2010-2011 et depuis 2014, c'est-à-dire pendant 13 années sur 26. Résultat, un cadre de 85 ans a vu le pouvoir d'achat de sa pension brute diminuer de 5 % en 25 ans. Pour un cadre de 70 ans, la glissade est de 2 % en 10 ans. Le pouvoir d'achat chute encore plus si l'on prend en compte la pension nette, diminuée des prélèvements sociaux. Pour un cadre né en 1932, il a baissé de 10 %, dont 6 % entre 1993 et 1997, une période de hausse des contributions CSG, CRDS, CASA et des cotisations maladie pesant sur les pensions.

Une question patrimoniale? Posez votre question ci-dessous et votre conseiller y répondra.