L'immobilier victime d'un matraquage fiscal ?

Xerficanal-economie.com
07/02/2018

Les prélèvements nets liés au logement sont de 68 milliard d'euros soit une augmentation de 28% en terme nominal sur 10 ans ou 14% en euros constant. Les prélèvements concernent tous les types de propriétaires et toutes les taxe y compris celle liées à la consommation (sur l'eau, l'électricité, etc...). Le pourcentage des prélèvements relatifs au logements par rapport à la totalité des prélèvements obligatoires est à 5,4% et cette proportion est en augmentation sur ces 10 dernières années. Sur les 80 milliards de prélèvements obligatoires sur le capital des ménages, ceux concernant l'immobilier pèsent 50 milliards soit 0,76% du patrimoine brut contre 0,59% pour le patrimoine mobilier brut... En terme de flux, les prélèvements sur les revenus immobiliers sont de 25,1% pour l'immobilier contre 23,1% pour le patrimoine financier. L'immobilier est donc plus taxés que le patrimoine mobilier et cette lourde imposition se confirme quand on fait des comparaisons internationales.

Une question patrimoniale? Posez votre question ci-dessous et votre conseiller y répondra.