L’année blanche, une aubaine pour ceux qui peuvent partir à la retraite à la fin de l’année

Capital.fr
04/04/2018

Grâce à la mise en place du prélèvement à la source, les personnes prenant leur retraite à la fin de cette année réaliseront une sacrée culbute fiscale en 2019. Dès lors de nombreux salariés encore en activité mais qui auront 62 ans cette année ou qui ont déjà dépassé l’âge minimum de la retraite devraient réfléchir très sérieusement à partir en retraite à la fin de cette année pour profiter de cette fameuse année “sans impôt”. Pour ceux qui vont être confrontés à une baisse de leurs revenus, l’année blanche est une véritable aubaine. L’impôt sur les salaires de leur dernière année d’activité sera purement et simplement effacé et remplacé par un impôt plus faible puisque calculé sur leurs pensions de retraite qui par définition seront moins élevées que leurs salaires. Ils auront donc intérêt à partir à une date la plus proche possible de la fin de l’année. Et plus l’écart entre leur dernier salaire et leur pension de retraite sera important et plus ils y gagneront. Mais si les salaires versés en 2018 échapperont bien à l’impôt sur le revenu, ce ne sera pas le cas de l’indemnité de départ en retraite. Considérée comme un revenu exceptionnel, elle sera soumise à l’impôt sur le revenu. Cependant, grâce à l’année blanche, cette prime sera imposée moins lourdement qu’en temps normal puisqu’elle sera taxée au taux moyen au lieu de l’être au taux marginal.

Une question patrimoniale? Posez votre question ci-dessous et votre conseiller y répondra.