Assurance-vie: les assureurs mobilisés pour éviter une hausse de la fiscalité

Bfmbusiness.com
05/09/2017

Le prélèvement forfaitaire du gouvernement risque d'alourdir la fiscalité des contrats supérieurs à 150.000 euros. Selon Challenges, des contre-propositions vont être faites par les professionnels du secteur. Bernard Spitz, le président de la FFA, fédération française de l'assurance explique ainsi à Challenges souhaiter que le régime actuel soit entièrement conservé. Ils proposent néanmoins de lâcher du lest sur la durée de détention en faisant passer de huit à dix voire douze ans, le temps nécessaire pour pouvoir bénéficier d'un taux à 23%. Autre idée: obliger les épargnants à investir, dans une proportion à déterminer, dans des actions d'entreprises, pour éviter que cette épargne ne se concentre sur le marché obligataire (ce qui est le cas dans les contrats en euros)

Une question patrimoniale? Posez votre question ci-dessous et votre conseiller y répondra.